Sécurité : Moudenc apporte son soutien à Estrosi

policeMaire de Nice et ministre de l’Industrie, Christian Estrosi avait proposé de sanctionner maires et municipalités qui refusent “d’appliquer des moyens mis en place par un Gouvernement de droite” pour lutter contre l’insécurité. La vidésurveillance par exemple. Avant de procéder à un retropédalage en règle sous la pression d’élus locaux de gauche, comme de droite. Il semblerait que la question divise.

L’ancien maire de Toulouse Jean Luc Moudenc a décidé, lui, d’apporter son soutien au maire UMP de Nice. Dans une tribune intitulée “M. Estrosi a raison, la lutte contre la délinquance est l’affaire de tous” co signée de messieurs les députés Jean-François Lamour, Jacques Domergue ou Michel Havard, et publiée aujourd’hui dans le journal Lemonde,  Jean Luc Moudenc participe donc au mouvement qui tend à exonérer préfets, ministres de l’intérieur successifs et gouvernements des bonnes -ou mauvaises- statistiques de la délinquance.

Pour le leader de l’opposition municipale de Toulouse, qui répond là aux positions de Pierre Cohen et du sénateur Auban, “M. Estrosi a raison de vouloir créer des pénalités contre les maires qui choisissent de s’exonérer de leurs responsabilités”.

A LIRE AUSSI

> Sécurité : le rétropédalage d’Estrosi

> Lucien Pourailly nouveau directeur départemental de la sécurité publique

> Explosion du nombre de violences aux personnes à Toulouse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.