Fièvre Catarrhale : Malvy demande à Fillon d’agir vite

Dans un courrier adressé mardi au Premier ministre François Fillon, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a exprimé ses inquiétudes sur les conséquences de la crise due à la propagation de la fièvre catarrhale. Le président socialiste de la région a tenu à interroger le gouvernement sur les mesures qu’il entend prendre en faveur des éleveurs.

solidarité nationale et aide aux agriculteurs

« La crise due à la propagation de la Fièvre Catarrhale est sans précédent et va mettre en grande difficulté les éleveurs de Midi Pyrénées mais également toute une économie liée a ce secteur d’activité. » écrit le président de Région (…)

« Outre le fait que les éleveurs ne pouvaient disposer d’un nombre de vaccins suffisant, alors que la crise est connue depuis 2006, et que les animaux destinés à l’exportation doivent être obligatoirement vaccinés sur décision du gouvernement, les mesures de solidarité nationale nécessaires ne sont pas mises en place pour venir en aide économiquement aux agriculteurs concernés. » (…) a précisé le président de Région.

« Cette situation n’a pas que des retombées économiques directes pour les agriculteurs, elle en a pour l’ensemble du territoire de Midi Pyrénées. » a ensuite précisé Martin Malvy.

« Suite à la forte baisse de leur revenu ces dernières années notamment en production ovine, un nombre de plus en plus important d’éleveurs envisagent maintenant d’arrêter leurs activités. Cette crise les en a convaincus. Ces disparitions vont accélérer la diminution du troupeau Régional et la désertification du territoire. C’est donc aussi en terme d’aménagement du territoire qu’elle aura des conséquences graves si rien n’est décidé rapidement. » (…)

« Il est donc urgent que le Gouvernement, en évalue, en tire les enseignements et annonce les mesures qu’il entend prendre, y compris au titre de ces compensations financières afin d’éviter une situation qui risque de devenir rapidement catastrophique. » a conclu le président du Conseil régional Midi-Pyrénées.

A LIRE AUSSI :

>> Fièvre Catarrhale : réunion de crise à la Préfecture

>> Le Conseil général de Haute Garonne vote une aide d’urgence de 500 000 euros en faveur des agriculteurs du département

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.