Valls “il y a des agents recruteurs du djihad en Midi Pyrénées”

Manuel Valls va présenter des propositions pour lutter contre les filières djihadistes Photo CC/Clément Bucco-Lechat
Manuel Valls va présenter des propositions pour lutter contre les filières djihadistes Photo CC/Clément Bucco-Lechat
Manuel Valls va présenter des propositions pour lutter contre les filières djihadistes Photo CC/Clément Bucco-Lechat

Le ministre de l’intérieur Manuel Valls veut amplifier la lutte contre les filières de combattants djihadistes en Syrie et  indique dimanche matin qu’il y a des agents recruteurs du djihad en Midi Pyrénées.

Manuel Valls a longuement été interrogé dimanche matin sur le cas des deux jeunes adolescents toulousains partis faire le djiahd en Syrie. Le ministre de l’intérieur s’est dit “particulièrement inquiets”. Et fait état d’un phénomène d’une  “ampleur inégalée” Manuel Valls a dit qu’il existe probablement “des agents recruteurs en Midi Pyrénées“. Et que la police suit plusieurs personnes dans la ville de Toulouse. 700 français ou résidents seraient “plus ou moins impliqués en Syrie” a t il précisé dimanche matin. Le ministre a tenté d’expliquer ce mouvement par, à la fois, la proximité de la Syrie “où l’on peu se rendre facilement”, un combat qui apparaît juste et une “forme de malaise dans une partie de la jeunesse. Selon le chef des services de renseignement intérieur : 250 français combattent actuellement en Syrie, une centaine seraient en transit et 150personnes auraient manifesté leur volonté de s’y rendre. 76 combattants français sont revenus et 21 sont morts.

Deux mineurs sont en transit en Turquie

Interrogé sur itélé Europe sur les deux mineurs toulousains partis pour le djihad en début d’année ,Manuel Valls a déclaré que les services de police avaient “recensé avec marge d’erreur- une douzaine de mineurs qui se sont rendus ou on voulu se rendre en Syrie”. “le phénomène s’est accéléré ces dernières semaines et 6 mineurs ont été repérés depuis le début de l’année” a t il ajouté. “Deux mineurs sont sûrement en Turquie” a t il précisé sans indiquer s’il s’agissait ou non des deux adolescents scolarisés au lycée des Arènes à Toulouse.

Sur demande du président de la République François Hollande, Manuel Valls fera bientôt des propositions pour amplifier la lutte contre ces réseaux. Manuel Valls travaille sur ce dossier en collaboration avec le ministre de la défense et chef de la DGSE Le Drian et du Premier ministre Jean Marc Ayrault. Nous travaillons avec l’ensemble des services Belgique, Grande Bretagne etc a t il ajouté. Ce “phénomène très particulier” représente un “danger majeur pour nos intérêts dans les prochaines années” a dit le ministre pointant le rôle de ces djiahdistes à leur retour en France. La  Direction Centrale du Renseignement Intérieur et la DGSE -service de renseignement extérieur- est “très attentive” a t il dit.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.