2 djihadistes toulousains âgés 15 ans en Syrie

Plusieurs centaines de jeunes français auraient rejoint les groupes djihadistes en Syrie. Photo CC/Flickr/ AlJazeera English
Plusieurs centaines de jeunes français auraient rejoint les groupes djihadistes en Syrie. Photo CC/Flickr/ AlJazeera English
Plusieurs centaines de jeunes français auraient rejoint les groupes djihadistes en Syrie. Photo CC/Flickr/ AlJazeera English

Deux jeunes toulousains de 15 ans auraient quitté Toulouse en ce début d’année pour rejoindre l’armée du djihad au nord de la Syrie indique aujourd’hui un journaliste du Figaro qui cite un membre des services de renseignement français.

Deux jeunes adolescents à peine âgés de 15 ans auraient quitté Toulouse en ce début du mois de janvier 2014 pour rejoindre l’armée du djihad au nord de la Syrie. Ces deux jeunes élèves du lycée des Arènes à Toulouse auraient disparu depuis le 6 janvier. Le père de l’un des deux adolescents se dit “effondré”, demande l’aide des autorités. Il évoque dans le quotidien ladepeche : l’achat à son insu d’un billet d’avion pour la Turquie et “des échanges de messages sur Facebook, des vidéos sur la guerre en Syrie“.

Dans le journal lefigaro.fr ces informations sont confirmées par “un ponte des services des renseignement” français qui tire la sonnette d’alarme. “Pas moins de 500 à 600 français sont impliqués en Syrie” précise t il via “un recrutement très organisé, et très bien financé”.

Ces nouvelles révélations interviennent dans un climat particulièrement tendu en Syrie. Les combats entre opposants au régime de Bachar Al Assad auraient causé la mort de plusieurs centaines de personnes depuis le début de l’année. Un climat de terreur aurait été installé au nord de la Syrie par plusieurs groupes rebelles présentés comme proches d’Al Qaeda. L’ONU a lancé une alerte sur la situation et évoquait jeudi des cas nombreux de torture et d’exécutions sommaires, constitutifs selon des spécialistes de crimes de guerre à grande échelle.

En début d’année, la presse avait déjà fait état de deux jeunes toulousains enrôlés dans les troupes djihadistes et tués ces derniers mois. Depuis le déclenchement de la guerre civile, plus de 100 000 personnes auraient trouvé la mort.

4 Commentaires

  1. Quelle tristesse de voir ces jeunes manipulés y compris par des humouristes tendancieux.
    A force de laisser prospérer les islamistes en France, il ne faut pas s’étonner.
    Les élus laissé faire pour avoir le vote massif des cités et ce vote des cités se retrourne complétement avec l’affaire Dieudonné que le PS n’a pas vu venir.
    Tel est pris qui croyait prendre.

  2. Ils ont rien vu venir, ben tient…
    La principal cause est le laxisme des parents dans l’éducation de leurs enfants selon toutes vraisemblance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.