Alternative Bayrou Borloo. Rudi Sordes quitte le Modem

Rudi Sordes facebookRudi Sordes, conseiller municipal MODEM à Colomiers quitte le Modem de François Bayrou. Il est en désaccord avec la nouvelle ligne politique de l’Alternative Bayrou Borloo et dénonce ce nouveau “crédo de l’UDF”.

Rudi Sordes élu à Colomiers a décidé de claquer la porte du Modem. Au lendemain des noces Bayrou Borloo, il dénonce le nouveau “crédo de l’UDF” réalisé dans la charte de l’Alternative centriste. Aux antipodes de la ligne indépendante du Modem.

A la différence de Philippe Lasterle qui applaudissait des deux mains cette nouvelle charte, un article pose problème à Rudi Sordes : “L’alliance avec le PS et les appareils de la coalition au pouvoir est impossible. En ce qu’elle respecte les valeurs humanistes, la droite républicaine est naturellement notre partenaire politique.” Une nouvelle tactique qui ne passe pour Sordes qui dénonce un “changement radical de positionnement politique” incompatible avec sa vision d’un centre indépendant.

Tête de liste en 2008 de « Colomiers en Mouvement » obtient un siège au Conseil municipal. Rudi Sordes souligne y avoir  “défendu depuis lors une position active et indépendante avec en fonction des projets et des années un vote au sujet du budget qui balayera les 3 possibilités (pour, contre, abstention) qui ne laisse aucun doute sur la cohérence de sa position d’indépendance”. Photo (c) Rudi Sordes sur Facebook

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.