Arts et Culture : Cohen et Belloubet veulent métamorphoser Toulouse

nicole-belloubet.JPGAu choix, “une rupture” ou “une métamorphose”, le plan culture présenté jeudi à la presse par Pierre Cohen et Nicole Belloubet a pour ambition de faire de Toulouse une métropole européenne”en mouvement”.

Maison de l’image place Abbal 

Et ce avec des moyens  accrus et une volonté nouvelle, ont tour à tour précisé le maire et sa première adjointe en charge de la culture.

Malgré le choix de Marseille au titre de capitale européenne de la culture, Toulouse va changer en profondeur ont martelé les deux têtes de l’exécutif municipal toulousain.

Ainsi, le plan culturel pour Toulouse 2009-2014, réalisé en concertation avec les acteurs culturels de la ville,  prévoit une hausse sensible des fonds publics alloués au monde des arts.

Pour ce premier budget de l’ère Cohen, 15,54% du budget total de la ville seront alloués à l’action culturelle au lieu de 14,44% pour l’exercice précédent.

En parallèle, l’enveloppe des subventions aux associations devrait bondir de quelques 12,5% pour passer de 9,6 millions à 10,8 millions d’euros. Ce qui aura pour conséquence a souligné Nicole Belloubet, “de rapidement changer le quotidien des toulousain”.

En application du slogan de campagne, “Toulouse pour tous” la mairie va multiplier les nouveaux ateliers culturels de proximité via les centre culturels pilotés par Anne Crayssac.

Chaque quartier sera, a également annoncé l’ancienne rectrice, doté d’une structure pédagogique destinée à l’apprentissage de la musique.

Toutcouleur et le tactickcollectif

Autres projets annoncés aujourd’hui : le lancement de la semaine de l’innovation, les studios mobiles, la multiplication des partenariats entre les grandes institutions culturelles toulousaines comme le Théâtre du capitole et les associations de quartier.

A ce propos, la mairie a annoncé la construction d’une nouvelle maison de l’image place Abbal dans le quartier de la Reynerie. Si les détails financiers de cette opération au coeur d’un quartier populaire n’ont pas été annoncés, ce projet est qualifié”d’important par Nicole Belloubet.

Enfin les festivals Toutcouleur et Tactickcollectif recevront désormais “des aides à la hauteur de leurs ambitions”.

Enfin la mairie a également décidé de mettre le paquet sur le cinéma. Par le biais des principaux festivals toulousains -Zoom ou Cinespana- d’une part, et par une politique nouvelle et attractive destinée à attirer les réalisateurs dans la ville rose.

Pour l’heure seul le dosser de la prison Saint Michel a été mis en stand by.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.