Tour de vis sur les soirées toulousaines

nuits-toulousaines.JPGL’arrêté préfectoral modifiant les horaires d’ouvertures des bars-discothèques est désormais obligatoire et va dans le sens du moins de fête et moins de liberté à Toulouse.

Un nouveau tour de vis pas forcément bien venu dans une ville latine qui a érigé les idées de convivialité et de fête en valeur.

A Toulouse, la fête n’est pas seulement un simple ressort d’échange mais  un véritable élément de l’identité locale.

Le tout dans une période de forte crise économique et sociale….

Rentré en vigueur mardi, cet arrêté obligatoire exige la fermeture des discothèques à 6 heures, tous les jours de la semaine y compris vendredi et samedi. Jusqu’à présent nulle régle n’en régissait la fermeture.

Par voix de conséquence, les  fameuses “Afters” toulousaines sont désormais interdites dans les clubs de la ville rose.

Par ailleurs, les bars et restaurants ont désormais obligation de baisser le rideau à 2h en semaine et à 3h le samedi soir/dimanche matin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.