Sénatoriales : deuxième liste de “Droite” en Haute Garonne

Les élections sénatoriales auront lieu le 21 septembre prochain. Et pour la première fois ce ne sont plus 4 mais 5 sénateurs qui seront désignés par les Grands Electeurs du département pour représenter la Haute Garonne au sein de la Haute Assemblée. A gauche la liste officielle PS-PRG, favorite, dirigée par Bertrand Auban et composée notamment de Jean Jacques Mirassou et Françoise Laborde a déjà, conformément à la loi, été déposée en préfecture. Une liste dissidente dirigée par le sénateur en rupture de ban, Jean Pierre Plancade pourrait suivre.

A droite la situation est désormais plus claire. La première liste “officiellement” soutenue par la fédération UMP de Haute Garonne et dirigée par le maire de Revel Alain Chatillon n’a pas encore été déposée en préfecture.

Alain Chatillon, ses colistiers ou leurs mandataires devront procéder au dépôt avant le 12 septembre prochain.

Mais, à cette première liste “officielle” s’est rajoutée hier une deuxième liste composée de caciques de la droite départementale.

L’ancien maire de Muret Alain Barrès et Jean Pierre Bastiani ont, en effet, décidé de franchir le pas en déposant une liste en préfecture.

Intitulée “une Haute Garonne authentique et équitable” est composée de 5 personnalités pourtant classées “à droite” mais aujourd’hui auto proclamées “sans etiquette” !

A suivre donc.

A LIRE AUSSI :

>> élections sénatoriales : la campagne a débuté

>> 5 mandats de sénateurs en Haute Garonne

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.