Fièvre Catarrhale, Pierre Izard se veut vigilant

Le Conseil Général de la Haute-Garonne et son président Pierre Izard prennent très au sérieux la détection de cas de fièvre catarrhale au sein d’élevages du département. Ces cas, dixit le département ont “d’ailleurs été dépistés grâce au travail du Laboratoire Vétérinaire Départemental”.

Pour le président du département Pierre Izard, “Notre vigilance sur ce sujet était particulière, et j’ai attiré l’attention du ministre de l’Agriculture sur ce dossier, en décembre 2007, en lui demandant de nous préciser la stratégie nationale retenue pour faire face à cette maladie qui frappe les bovins, les ovins, les caprins. Je soulignais aussi la nécessité de donner priorité aux zones indemnes de la maladie pour organiser la vaccination.”

Avec cette nouvelle crise poursuit Izard “Nous mettrons en œuvre tout ce qui est possible, en coordination étroite avec les services de l’Etat, pour en limiter les conséquences pour les éleveurs”.

Des mesures ont récemment été adoptées pour soutenir les éleveurs face à ce risque sanitaire : le Conseil Général assure ainsi la gratuité des analyses obligatoires pour les mouvements d’animaux, il prend en charge les analyses de contrôle des broutards en vue de leur exportation. Plus généralement, l’action du Laboratoire Vétérinaire Départemental est mise au service des éleveurs.

Face à l’évolution de la situation, le Conseil Général 31 a décidé “d’aller plus loin dans la solidarité envers nos concitoyens agriculteurs. Des décisions seront prochainement annoncées.”

D’ores et déjà, le Conseil Général travaille à des mesures de soutien financier aux éleveurs dans la campagne de vaccination qui va se mettre en place. D’autres pistes de travail seront mises à l’étude dans les plus brefs délais possibles.” a conclu Pierre Izard.

A LIRE AUSSI :

>> Alerte à la fièvre Catarrhale en Haute Garonne

>> Le retour programmé de la Grippe Aviaire

liens sponsorisés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.