France

Salariés en entreprises, bien vivre en temps de COvid

La crise de la pandémie du virus COvid19 a durablement modifié les rapports en entreprise. De l’embauche aux liens avec les collègues, tout a été modifié depuis un peu plus d’un an. A tel point que l’organisation du  télétravail donne désormais lieu à des négociations interprofessionnelles entre syndicats de salariés et représentants des chefs d’entreprise, grandes et plus petites. Cette crise n’a pas tout modifié dans l’entreprise. Mais certains aspects des relations de travail ont été bouleversés. Enfin cette crise pourrait avoir des conséquences sur l’organisation du travail en entreprise.

Ce que n’a pas changé la crise sanitaire

Si une partie des entrepreneurs doute encore de l’avenir et refusent d’embaucher, d’autres ont vu dans cette crise, une opportunité pour l’avenir et ont investi notamment par des embauches. Le processus a été adapté mais reste sensiblement semblable à celui qui existait auparavant : recherche de profils, rencontres ou entretiens physiques ou en distanciel par visioconférence ou téléphone puis rédaction du contrat de travail.

Par temps de pandémie, le contrat de travail reste un accord synallagmatique par lequel un salarié met à disposition sa force de travail, en acceptant un relation hiérarchique, contre une rémunération. Le salarié doit alors s’astreindre à des horaires, des tâches ou missions précises. La contrepartie, le salaire est parfois agrémenté d’avantages en nature ou l’accès à la prévoyance d’entreprise

Les autres modalités du droit du travail continuent à s’appliquer en ce temps d’état d’urgence sanitaire. La vie du contrat de travail reste soumise au code du travail et aux conventions collectives en vigueur dans l’entreprise. Attention ainsi : les cas de rupture, faute, gré à gré, licenciement économique ou départ en retraite sont encore en vigueur.

Collègues masqués et télétravail, la nouvelle donne des ressources humaines

Le Premier ministre Jean Castex a répété, les exigences posées par le Président de la République pour ce troisième confinement : le télétravail doit être généralisé lorsque cela est possible. Cela signifie que le salarié doit réaliser sa mission depuis son domicile et non sur le lieu de son activité habituelle. Il s’agit là d’éviter les rencontres pour éviter, autant que faire se peut, les situations qui pourraient entraîner une transmission du virus COvid19.

Ce télétravail n’est pas partout possible. Dans l’industrie ou le commerce par exemple, le télétravail, à l’exception de certains emplois de direction, ne peut s’appliquer. Le télétravail concerne principalement le secteur tertiaire et celui des services. Ce troisième confinement et cette troisième phase de télétravail pourrait avoir des conséquences à plus long terme, lorsque la crise sera terminée.

Il est à noter que les salariés qui ne peuvent télétravailler sont astreints au port du masque sur leur lieu de travail. Le non respect de cette prescription peut éventuellement constituer une faute, cause réelle et sérieuse de licenciement.

Vers une nouvelle organisation de l’entreprise ?

Le télétravail s’est généralisé dans certains secteurs. Et certains salariés, notamment des cadres, ont profité de cette aubaine pour changer leur mode de vie. Certains, de plus en plus nombreux, à en croire des agents immobiliers, ont choisi de quitter les grandes villes pour se poser à la campagne, si possible non loin d’un aéroport ou d’une gare. L’idée de plus en plus répandue est de pouvoir travailler, depuis la campagne, en bord de mer ou à la montagne avec une bonne connexion internet, participer aux réunions en visio puis se rendre au siège une fois par semaine ou par mois en fonction des besoins. Cette pratique qui induit une nouvelle organisation de l’entreprise se développera t elle à l’avenir ?

Partager

Articles Récents

3 blessés dans un règlement de compte par armes à feu à Aussillon

3 personnes ont été grièvement blessées par armes à feu jeudi soir dans la ville d'Aussillon dans le sud du…

30 juillet 2021

Teddy Riner et Romane Dicko en Bronze

Deux nouvelles médailles françaises en judo ce vendredi matin. Teddy Riner et Romane Dicko apportent les 12e et 13e médailles…

30 juillet 2021

Dans quels pays les Français peuvent-ils voyager cet été malgré le Covid-19

En dépit des progrès de la campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus, la pandémie est toujours présente et les…

30 juillet 2021

Teddy Riner battu en quart de finale des Jeux Olympiques

Teddy Riner ne remportera pas de 3e médaille d'or aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le judoka français qui participe à…

30 juillet 2021

Le Bigourdan Boris Neveu termine 7e du Kayak Olympique

Boris Neveu a touché deux portes dans sa finale olympique du Kayak et perdu tout chance de monter sur le…

30 juillet 2021

Avec United Airlines, Newrest s’installe à Houston

L'entreprise toulousaine Newrest dirigée par Olivier Sadran signe un contrat qualifié de "majeur" avec United Airlines sur l'aéroport de Houston…

30 juillet 2021
avril 2021
L M M J V S D
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Alertes-Newsletter Toulouse7.com

Archives