Présidentielle, Xavier Bertrand entre en campagne à droite toute

Présidentielle, Xavier Bertrand entre en campagne à droite toute
Par Thomas Bresson — Travail personnel, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47896262

Xavier Bertrand officialise sa candidature à l’élection présidentielle dans le magasine Le Point. L’actuel président de la région Hauts de France, est également candidat à sa réélection en juin.

Xavier Bertrand saute un tour. Candidat à se réélection à la présidence de la région Hauts de France, l’ancien ministre, prépare le coup d’après : l’élection présidentielle. Avec une idée tactique, se détacher des contraintes de son ancien parti, Les Républicains et se présenter au delà des partis pour en éviter d’éventuelles primaires. Xavier Bertrand met également en avant ses origines modestes dans la France profonde. Dans cette interview publiée en cette fin de semaine, Xavier Bertrand distille quelques points programmatiques avec un cap à droite toute. Il propose une république des territoires et un tour de vis sur la sécurité. Avec, par exemple, une majorité pénale rabaissée à 15 ans, la construction de nouvelles places de prison ou la création d’une peine incompressible et rétroactive de plusieurs dizaines d’années pour les crimes terroristes ou l’expulsion systématique de tout étranger condamné en France.

Xavier Bertrand a annoncé ce mercredi au Point sa participation aux prochaines élections présidentielles de 2022. L’ancien ministre du Travail et actuel président des Hauts-de-France, qui a quitté Les Républicains en 2017, ne compte pas participer à une potentielle primaire de la droite. L’élu espère toujours rassembler autour de son projet de “droite sociale et populaire”. Il explique que “dans la situation actuelle de la France, j’estime que c’est (son) devoir”. Pour Jean-Michel Apathie, c’est bien joué de sa part.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.