Interdiction d’une manifestation ce samedi à Toulouse

Interdiction d'une manifestation ce samedi à Toulouse
Photo T7

Annoncée sur le réseaux sociaux mais non déclarée en Préfecture, la manifestation contre « l’impunité du racisme d’État, de l’islamophobie, du sexisme, des violences et des crimes des forces de l’ordre » est interdite à Toulouse annonce la préfecture ce vendredi. Les commerçants du centre ville sont par ailleurs invités à prendre les précautions nécessaires pour éviter d’éventuelles dégradation. Voici la motivation de la préfecture de Haute Garonne pour cette interdiction :

Compte-tenu de l’absence de déclaration ne permettant pas de garantir le respect des consignes sanitaires en vigueur sur le territoire national alors que la situation reste préoccupante en Haute-Garonne (taux d’incidence au 18 mars à 153,8 pour 100 000 habitants) et particulièrement à Toulouse (166,2 / 100 000 habitants), des troubles à l’ordre public (incendies de poubelles, violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, jets de projectiles et dégradations) survenus lors des rassemblements sur le même thème les 3 et 10 juin 2020 à Toulouse – prolongés par des déambulations en centres-villes – qui pourraient se reproduire lors du rassemblement du samedi 20 mars 2021, à partir de 13h00 au square Charles de Gaulle à Toulouse et qui pourrait se prolonger dans l’hyper centre-ville de Toulouse, Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a décidé d’interdire ce rassemblement revendicatif annoncé sur les réseaux sociaux contre « l’impunité du racisme d’État, de l’islamophobie, du sexisme, des violences et des crimes des forces de l’ordre ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.