Toulouse. du slam en direct live ce 20 mars

La Nuit du Slam 2021 en retransmission live depuis l’Espace Roguet Samedi 20 mars à 19h

Samedi 20 mars, L’Espace Roguet du Conseil départemental accueille l’édition toulousaine de la 14e édition des Nuits du Slam 2021. En raison du contexte sanitaire et de la fermeture actuelle du lieu, cette soirée sera retransmise en live sur les réseaux sociaux dès 19h et intégralement signée en LSF.

Cette manifestation annuelle portée par l’association Contre-courant s’inscrit dans le cadre de la semaine de la langue française et de la francophonie, au sein du programme “Dis-moi dix mots qui (ne manquent) pas d’air”.

Pour la première soirée toulousaine de la Nuit du Slam 2021, l’Espace Roguet accueille une scène “Spoken Word”, une création croisée Langue des signes/langue des mots et les concerts de L’Envoûtante et Tô. La deuxième soirée se déroulera le 27 mars à 19h30 en version numérique depuis La Brique Rouge.

> Les artistes invités à l’Espace Roguet :

SCENE SPOKEN WORD
Une scène spoken word ouvrira la première des deux soirées toulousaines le 20 mars 2021. Accompagnés des musiciens Laurent Avizou et Frédéric Cavallin, les slameurs participants auront 3 minutes pour faire entendre leurs textes/voix sur la scène de l’Espace Roguet.

CREATION CROISEE – Rencontre langue des signes, langue des mots
Dans le cadre de cet événement, des créatrices et créateurs sourds et entendants vont participer à un atelier de création du 15 au 20 mars, ils seront accompagnés de deux artistes Laëty Tual (chansigne) et Tô (poète, musicien, interprète). Cette semaine de travail d’écriture se finalisera par une restitution en ligne le 20 mars lors de la Nuit du Slam de Toulouse.

L’ENVOUTANTE
Une voix, une batterie, des textures électroniques. Un propos brut qui questionne avec finesse et précision les vicissitudes de notre quotidien. Pour peu qu’on verse sans complexe dans un idéalisme obsessionnel, la vue d’en haut mérite le détour, sauvage et sans compromis, pour rallumer les profondeurs.

TÔ – Orphée san frein
Chanson électro
Des cris d’alerte, des chansons d’amour, des images pour raconter la route humaine.
A l’aide d’une guitare, d’un mini piano, de menues percussions et de beat-box, Tô joue une musique chaude et dansante proche du dub, de la techno, d’un pop rock métissé.
Hors case, hors limite de style et de format, il incarne un Orphée du temps présent, sombre et solaire. Sombre comme l’époque et solaire comme le désir de renaître encore et toujours.

En soutien aux compagnies et artistes haut-garonnais dans cette période de crise sanitaire impactant durement le monde de la culture, le Conseil départemental a accueilli 16 compagnies en résidence artistique depuis le mois de septembre à l’Espace Roguet, actuellement fermé au public. Ces compagnies ont bénéficié d’un dispositif d’aide à la création mis en place par le Département, comprenant notamment des captations vidéos des spectacles de restitution, diffusés sur les réseaux sociaux de la collectivité afin de valoriser les projets artistiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.