Soudan du Sud : risque de famine

soudan sud risque famine
Photo DP/Pixabay

Alors que la faim continue de s’aggraver au Soudan du Sud en raison de la combinaison de la violence, du changement climatique et de la Covid-19, le plan de réponse humanitaire 2021 pour le pays a été lancé mardi. Il vise à apporter à 6,6 millions de personnes – dont 350 000 réfugiés – une aide et une protection vitales.

Le plan demande un financement de 1,7 milliard de dollars pour permettre aux agences d’aide des Nations Unies et à leurs partenaires de fournir une assistance vitale au pays.

« Le Soudan du Sud est confronté aux niveaux les plus élevés d’insécurité alimentaire et de malnutrition depuis son indépendance il y a dix ans », a déclaré Jens Laerke, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), ajoutant que le plan vise à fournir à 6,6 millions de personnes une assistance et une protection vitales.

Le plan a permis d’identifier 8,3 millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire, y compris des réfugiés, dans tout le pays. Cela représente une augmentation de 800 000 personnes en chiffres absolus par rapport aux 7,5 millions de personnes dans le besoin en 2020.

« La violence et les conflits localisés dans de nombreuses régions du pays augmentent également les besoins humanitaires, et l’impact de la Covid-19 sur les marchés, les services et la capacité des personnes à se déplacer a encore accru leur vulnérabilité », a déclaré Jens Laerke.

1 Commentaire

  1. Quand nous pouvons nous le permettre, nous pouvons aider individuellement avec “Share the meal” du Programme Alimentaire Mondial. 70 centimes pour aider avec un repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.