La suspension du vaccin Astrazeneca : couac entre Castex et Macron

Macron ses annonces de dimanche
Photo capture d'écran (c) France2

Emmanuel Macron a décidé, ce lundi, de suspendre l’utilisation du vaccin AstraZeneca par précaution, dans l’attente de la décision de l’Agence européenne du médicament. Cette décision devrait être effective pour au moins 24 heures, dans l’attente du nouvel avis du régulateur européen, prévu jeudi après une réunion des autorités compétentes mardi à Amsterdam. Cette décision a été annoncée 24h après celle du Premier ministre qui avait déclaré avoir toute confiance en ce vaccin. Un couac politique au plus haut niveau.

Cette suspension d’un vaccin déjà validé par les autorités sanitaires et déjà inoculé à des millions de personnes en Europe et notamment au Royaume Uni, soulève de vrais questions sur le rythme annoncé de la campagne de vaccination en France. Cette décision, commune à plusieurs pays d’Europe devrait amoindrir la confiance des Français à l’égard des vaccins et accroître la demande des autres vaccins : Pfizer et Moderna.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.