Burkina Faso : plus d’un million de personnes déplacées par les violences

Burkina Faso : plus d’un million de personnes déplacées par les violences
Photo DP/Pixabay

Alors qu’environ 3,5 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire au Burkina Faso cette année, l’ONU et ses partenaires ont lancé cette semaine un appel de fonds de plus de 600 millions de dollars pour répondre aux besoins des plus vulnérables.

Le Burkina Faso est confronté à une crise humanitaire croissante et sans précédent. Depuis le début de l’année 2019, la violence et le conflit ont poussé plus d’un million de personnes à quitter leur foyer, laissant tout derrière eux. Il s’agit de la crise de déplacement qui connaît la croissance la plus rapide au monde.

« Nous avons enregistré plus d’un million de personnes déplacées », a déclaré Ramesh Rajasingham, le Sous-Secrétaire général aux affaires humanitaires et Coordonnateur adjoint des secours d’urgence de l’ONU, qui a conclu vendredi une visite de cinq jours au Burkina Faso.

La détérioration de la situation dans une grande partie du pays est causée principalement par des groupes armés non étatiques et la violence intercommunautaire. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), un nombre record de 3,5 millions de personnes ont besoin d’aide cette année dans six régions prioritaires de ce pays du Sahel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.