Coronavirus. année morose pour les brocanteurs à Toulouse

Coronavirus. année morose pour les brocanteurs à Toulouse
Photo DP/Pixabay

Depuis un an avec la crise sanitaire, les brocanteurs sont privés de salons. Un manque à gagner évidemment surtout que les clients ne semblent pas avoir le budget pour certains, mais surtout la tête aux achats. Ce qui se ressent sur les allées François Verdier à Toulouse ce matin lors d’une brocante plein air. Mais, les vendeurs ne souhaitent pas être pessimistes, les visiteurs viennent quand même s’en mettre plein les yeux. La brocante sur les allées se tiendra jusqu’au dimanche 7 février et se terminera à 17h à cause du couvre-feu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.