En colère, les enseignants des Lycées REP manifestent

En colère, les enseignants des Lycées REP ont manifesté devant le rectorat de Toulouse
Vidéo

Les enseignants des trois établissements en REP + de Toulouse étaient devant le rectorat de l’académie de Toulouse ce matin. Ils protestent contre le manque de moyens qui baissent chaque année. Lors de la création des Rep+ la marge d’heures allouées pour aider les enfants en difficulté était de 11h par classe et par semaine. Cette année il s’agit de 6h et la rentrée prochaine il n’y aura plus de marge. Les REP+ seront à la même enseigne que les autres établissements ce qui ne laisse pas la possibilité aux professeurs de faire de la différentiation et d’aider au mieux les élèves dans le besoin. Au collège Stendhal, sur les 600 élèves prévus à la rentrée prochaine 130 ou 140 relèveront d’un dispositif particulier (Ulis, Segpa, UPE2A). Ils demandent donc à minima le maintien des aides actuelles car pour le collège Stendhal il manque 68h par semaine. Déshabiller les REP+ pour donner plus de moyens aux collèges en milieu rural, cela semble incohérent pour eux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.