L’ONU demande la libération d’Alexei Navalny

L'ONU demande la libération d'Alexei Navalny
Image par Дмитрий Осипенко de Pixabay

Le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies a exprimé, mercredi, sa profonde consternation face à la condamnation de l’opposant politique russe Alexei Navalny et a demandé la libération immédiate des manifestants pacifiques, dont quelque 1.400 ont été arrêtés mardi.

« Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU (HCDH) est profondément consterné par la condamnation Alexeï Navalny, par un tribunal de Moscou hier mardi à deux ans et huit mois d’emprisonnement », a dit dans une déclaration à la presse, Ravina Shamdasani, porte-parole du HCDH.

La figure de l’opposition russe a été condamnée « pour avoir prétendument violé les conditions d’une condamnation avec sursis en 2014 dans une affaire de détournement de fonds ».

Les services de la Haut-Commissaire Michelle Bachelet rappellent que la Cour européenne des droits de l’homme avait déjà, en 2017, jugé arbitraire cette affaire. La Cour l’avait qualifiée d’injuste et manifestement déraisonnable », a ajouté Mme Shamdasani.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.