Un “Hackathon” inédit à la Grainerie Toulouse

Grainerie Toulouse
© Thomas Mathieu Bertrand

Économie de la culture : la Grainerie organise du 26 au 28 janvier un « Hackathon » artistique inédit pour innover face à la crise sanitaire qui frappe (aussi) la filière cirque

Du mardi 26 au jeudi 28 janvier à la Grainerie, fabrique des arts du cirque à Balma (Toulouse Métropole), plus d’une centaine de professionnels du cirque de création venus des deux côtés des Pyrénées prennent part au « Hackathon » Travesía, un marathon créatif inédit de trois jours intenses destiné à protéger les créations en cours de douze compagnies de cirque des conséquences funestes de la crise sanitaire qui bouleverse le secteur.

Le Hackathon, marathon créatif de Travesía, projet européen de coopération transfrontalière France-Espagne 2020-2022.
Du mardi 26 au jeudi 28 janvier, de 9 h 30 à 17 h 30, à la Grainerie (Balma-Toulouse Métropole), événement réservé aux professionnels. Protocole sanitaire strict : port du masque obligatoire sur l’ensemble du site, distribution de gel hydroalcoolique, respect de jauges sanitaires pour chaque salle, aération fréquente des salles, repas servis à table dans des contenants individuels fermés, configuration des repas en quinconce avec nombre de personnes limité par table, respect du couvre-feu en vigueur.

Les participants au Hackathon Travesía

12 compagnies de cirque françaises et espagnoles :
– La Barque Acide [Occitanie] pour « The end is nigh! »,
– 220 vols [Occitanie] pour « Enlace : mémoire de demain »,
– La Main s’affaire [Occitanie] pour « Snack to be »,
– Cie Lapsus [Occitanie] pour « Nos vertiges »,
– Olga_CirqAnalogique [Occitanie/Catalogne] pour « LP (Long Play) »,
– Amer Kabbani Fernandez [Catalogne] pour son projet « Runa » (titre provisoire),
– Haa Collective [Catalogne] pour « Picaderø »,
– Ileana Ortega [Catalogne],
– Das Arnak [Nouvelle-Aquitaine] pour « Bikini » (titre provisoire),
– Rouge Éléa [Nouvelle-Aquitaine/Pays basque] pour « On est là tout va bien ! »,
– Kolektivo Konika [Pays basque/Catalogne] pour « La punta de mi nariz »,
– Maite Guevara [Pays basque] pour « ¡Qué Buen Día! ».

25 programmateurs (8 programmateurs partenaires directs du projet Travesía + 17 programmateurs associés) :
– La Grainerie (Occitanie, Balma-Toulouse Métropole, 31) – coordinateur du projet,
– Ax Animation (Occitanie, Ax-les-Thermes, 09),
– Ayuntamiento de Bilbao (Pays Basque, Biscaye),
– Central del Circ-APCC (Catalogne, Barcelone),
– Communauté d’agglomération du Pays Basque – Pôle territorial Errobi – Hameka (Nouvelle-Aquitaine, Itxassou / Louhossoa, 64),
– Occitanie en Scène (Occitanie, Montpellier, 34),
– CIAM (Centre d’initiatives artistiques du Mirail) de l’Université Toulouse-Jean Jaurès (Occitanie, Toulouse, 31),
– Réseau Transversal, dix services culturels de communes en Catalogne (Figueres, Olot, Girona, Granollers, Mataró, Manresa, Sant Cugat, Vilanova i la Geltrú, Reus, Tortosa).

– Arlésie (Occitanie, Daumazan-sur-Arize, 09),
– L’Estive, Scène nationale de Foix et de l’Ariège (Occitanie, 09),
– Centre culturel Maison du Savoir (Occitanie, Saint-Laurent-de-Neste, 65),
– Le Parvis, Scène nationale Tarbes-Pyrénées (Occitanie, 65),
– Office municipal de la culture d’Alénya (Occitanie, 66),
– Communauté de communes Pyrénées-Cerdagne (Occitanie, Saillagouse, 66),
– La Verrerie, Pôle national des arts du cirque Alès (Occitanie, 30),
– Ville d’Hendaye service culturel (Nouvelle-Aquitaine, 64),
– Ville de Vitoria-Gasteiz / festival Kaldearte (Pays Basque, Alava),
– Ville de Arrigorriaga (Pays Basque, Biscaye),
– Quiero Teatro (Navarre, Pampelune),
– Atrium Viladecans / Festival internacional de teatre i animació Al Carrer (Catalogne, Viladecans),
– Terrassa Arts Esceniques (Catalogne, Terrassa),
– Ateneu Popular 9 Barris (Catalogne, Barcelone),
– FiraTàrrega (Catalogne, Tàrrega),
– Feria Internacional de Teatro y Danza de Huesca (Aragon),
– Animahu (Aragon, Huesca).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.