Grippe aviaire, les professionnels réclament des moyens d’urgence

Grippe Aviaire Gers Landes Bigorre
Image par S. Hermann & F. Richter de Pixabay

Face à la grippe aviaire présente dans les Hautes Pyrénées, le Gers ou les Landes, des professionnels du Foie Gras réclament d’urgence plus de moyens techniques et logistiques pour gérer les foyers.

Alors que le virus H5N8 progresse à une vitesse imprévisible en raison de la virulence de cette souche du virus, les professionnels poursuivent leur travail sur le terrain aux côtés des services de l’État a indiqué les représentants de la filière Foie Gras
Le dépeuplement des canards dans les exploitations autour des foyers est destiné à couper la circulation du virus. Compte tenu de l’agressivité, de la contagiosité du virus et de sa rapidité de propagation, le dépeuplement préventif est, à ce stade, la seule stratégie à disposition de la filière pour stopper cet épisode et choisie par le gouvernement.

La rapidité de mise en œuvre de ces dépeuplements et de traitement des foyers est la condition indispensable pour aller plus vite que le virus estiment les professionnels. C’est pourquoi le CIFOG (Interprofession du Foie Gras) demande de toute urgence le renforcement des moyens techniques et logistiques sur le terrain pour traiter les foyers de contamination. L’enjeu est d’éviter une propagation du virus à d’autres régions soulignent ils.

D’autre part, le CIFOG rappelle que l’élevage en plein air fait partie de l’ADN de la filière, mais demande qu’en période de haut risque, tous les animaux soient mis à l’abri pour les protéger d’une contamination par les oiseaux sauvages.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.