Tests Covid : un risque d’afflux de demandes avant Noël

Réinfection au coronavirus premiers cas à Hong-Kong, au Pays-Bas et en Belgique
Image par fernando zhiminaicela de Pixabay

Avant d’envisager un déplacement chez des parents ou des amis, de nombreux français pourraient vouloir se faire tester.

Des machines toutes neuves pour des résultats encore plus rapides. Dans le laboratoire Biogroup, les salles de réunion sont devenues des plateaux techniques pour réaliser des tests PCR et raccourcir les délais d’analyse. Selon le Dr Thierry Bouchet, 70% des tests sont rendus dans les douze heures et 95% dans les 24 heures. À partir du 10 décembre, cela devrait être la norme. Les mauvais élèves seront frappés aux portefeuilles. Les laboratoires recevront toujours 54 euros de l’assurance-maladie pour des résultats rendus en moins de douze heures. Mais ce tarif sera revu à la baisse à mesure que ces délais s’allongent pour ne pas être pris en charge du tout, passées 48 heures. Les laboratoires se disent prêts à relever le défi. La demande de PCR a baissé partout dans le pays, tout comme les délais, après un pic début novembre. Mais les biologistes mettent en garde, tous ne sont pas à égalité. Les labos se préparent désormais à une nouvelle hausse des demandes de tests avant les vacances de Noël.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.