Coronavirus – à Toulouse, Paris ou Marseille un reconfinement local n’est pas exclu

Coronavirus - à Toulouse, Paris ou Marseille un reconfinement local n'est pas exclu
Photo Archives

Plusieurs grandes villes dont Toulouse ou Montpellier sont en alerte maximum Coronavirus. De nouvelles mesures restrictives aux libertés de réunion ou d’aller et venir ont été prises lundi. Invité de France Info lundi, le Premier ministre Jean Castex n’a pas exclu la possibilité de reconfinements localisés. La prochaine étape à Toulouse si la diffusion du virus Covid 19 s’intensifie encore malgré les nouvelles mesures ? Un début de réponse pourrait être donné par le gouverment dès ce lundi à l’issue d’un nouveau conseil de défense. Le Président de la République Emmanuel Macron s’exprimera mercredi.

C’est une annonce du préfet d’Occitanie et de la Haute-Garonne Étienne Guyot ce lundi matin en préfecture, la métropole de Toulouse et la métropole de Montpellier vont passer en zone d’alerte maximale dès ce lundi à 00h00. Fermeture des bars – sauf pour livraisons et vente à emporter – et des salles et clubs de sport – sauf pour les scolaires et les professionnels – les piscines, rassemblement de plus de 10 personnes interdits, maximum 6 personnes par table au restaurant jusqu’à minuit en semaine, 1h du matin les vendredis et samedis. Les lieux d’exposition, salons, foires ne pourront ouvrir ou rester ouvert. Zone d’alerte maximale en raison des 3 indicateurs : taux d’incidence dans la métropole supérieur à 250 cas covid pour 100 000 habitants, actuellement à 253 à Toulouse. Autre indicateur à prendre en compte, le taux d’incidence chez les plus de 65 ans qui ne doit pas dépasser 100, actuellement à 153. Troisième indicateur, le taux de personnes hospitalisées covid en réanimation dans la région qui ne doit pas excéder 30%, on est actuellement à 31%. Le préfet, tout comme le directeur régional de l’ARS, du CHU de Toulouse et le SAMU ont rappelé la nécessité d’éviter un maximum les rassemblements chez soi, notamment très répandus chez les jeunes qui véhiculent le virus et le transmette plus facilement à leurs parents et grands parents. Le mot d’ordre, la responsabilité collective. Le préfet estime qu’une pression extrême pèsera sur le système de santé fin octobre début nombre, c’est donc maintenant qu’il faut prendre des mesures plus stricts. Vide, c’est ainsi que les toulousains vont trouver la place Saint-Pierre à partir de ce mardi. La ville rose étant passée en alerte maximale les bars vont devoir fermer ce soir pour une durée de 15jours minimum. Dans les établissements, les salariés ne sont pas en colère mais résignés, il faut dire qu’avec Marseille, Paris ou encore Lyon, ils s’y attendaient. Les restaurants échappent à la fermeture totale mais devront répondre à un nouveau protocole sanitaire pour la lutte contre le covid-19. Déjà des mesure préventives avaient été prises avant cette annonce avec l’installation de panneaux entre les tables, la jauge est passée à 6 personnes par table. De plus, dès mardi,les restaurateurs devront noter le nom et les coordonnées de tout les clients qui viennent manger. À la question de savoir si un reconfinement local pourrait être envisagé, le préfet a répondu qu’à ce stade il n’y avait pas de plan prévu et il n’a pas d’informations sur le sujet.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.