Coronavirus la situation s’aggrave dans le Gers et toute l’Occitanie

covid aggravation Toulouse
Image par Holger Langmaier de Pixabay

Les dernières statistiques sur le front de l’épidémie de Coronavirus ne sont pas bons en région Occitanie. A Toulouse, deux écoles d’ingénieurs sont désormais fermées.

Le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé Occitanie n’est pas bon. La seconde vague approche clairement. En une semaine, tous les indicateurs sont en nette hausse. En cette mi septembre, 14 personnes sont décédées en 7 jours des suites d’une infection par le virus Covid19. Inédit depuis le printemps. Du côté des hospitalisations, c’est également une situation d’alerte. 12 nouveaux patients ont été admis en service de réanimation dans la région. Et plusieurs dizaines de nouveaux malades ont été admis à l’hôpital. Les départements les plus à risque sont actuellement, la Haute Garonne, le Gard et l’Hérault.

Dans le Gers, la situation s’aggrave et la préfecture a tenu à alerte la population ce mardi. Là aussi, les derniers bilan font état d’une circulation en hausse du coronavirus. Le taux d’incidence s’élève désormais à 74 pour 100 000 habitants. Par comparaison, ce taux n’était que de 1,6 nouveaux cas pour 100 000 à la fin du mois de juillet. Dans le département des Hautes Pyrénées, ce taux d’incidence augmente également mais pour l’heure le nombre des hospitalisations reste stable. Jusqu’à quand ?

Dans la région, la situation dans les universités et le supérieur inquiète. A Toulouse, l” école d’ingénieurs, INSA est désormais fermée pour des dizaines de cas avérés d’infections.

3 Commentaires

  1. Évoluant dans ce milieu, les gestes barrières ne sont pas respectés mais plutôt moqués. Je pense que seuls des morts en quantité suffisante feront réfléchir cette génération. Bonne chance

  2. Ras le bol de me mettre en danger pour aller travailler alors que les gra ds habitués des aides financières ne fichent rien et nous mettent en danger, souvent en ricanant d ailleurs

  3. Ben oui dans l’herault y’a qu’à voir ce qui se passe pas de distanciation tous colles aux tables de bar pas de masque non plus malgré les consignes du préfet c’est effarant et pas de contrôle du tout de voir autant d’insouciance sans compter les bus ou les jeunes montent avec et les retirent 2 MN après!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.