Bilan annuel de la sécurité routière : 63 décès en Haute-Garonne en 2019

Comme chaque année, l’Observatoire de la Sécurité Routière de Haute-Garonne a dévoilé, parallèlement au bilan national présenté par la DSR, le bilan départemental de 2019 qui voit le nombre de décès sur les routes augmenter malgré une baisse des accidents corporels.

Un nombre d’accidents corporels en baisse par rapport à 2018

La bonne nouvelle de ce rapport qui vient d’être publié par l’Observatoire de la Sécurité Routière de Haute-Garonne tient dans la diminution du nombre d’accidents corporels relevés au cours de l’année 2019 à Toulouse et dans l’ensemble du département de la Haute-Garonne. Cette diminution de 11,5% fait passer le nombre d’accidents de la circulation de 914 en 2018 à 809 en 2019.

Pour continuer à faire baisser le nombre d’accidents, les automobilistes et autres usagers de la route de Haute-Garonne peuvent s’assurer de rester à jour quant aux règles de circulation à appliquer le long des voies en réalisant des tests de code de la route gratuits sur Ornikar.com, par exemple.

Une augmentation marquée du nombre de décès sur les routes de Haute-Garonne

Cette diminution du nombre d’accidents corporels en Haute-Garonne doit cependant être contrastée par la nette augmentation du nombre de tués sur les routes du département en 2019. Pas moins de 63 usagers de la route ont perdu la vie en Haute-Garonne au cours de l’année 2019, soit 10 de plus que les deux années précédentes.

Si avec 27 décès, le nombre de victimes décompté parmi les automobilistes reste stable, le nombre de tués augmente nettement chez toutes les classes d’usagers vulnérables, avec :

  • 1 décès de cycliste en plus par rapport à 2018
  • 2 décès de piétons en plus par rapport à 2018
  • 7 décès de motocyclistes en plus par rapport à 2018

Les principaux facteurs d’accidents relevés en 2019

Parmi les principaux facteurs aggravants permettant d’expliquer en partie les causes derrière cette augmentation du nombre de décès sur les routes de Haute-Garonne en 2019, l’Observatoire départemental de la Sécurité Routière met en avant les 16 accidents mortels impliquant une consommation d’alcool, ainsi que les 10 accidents mortels impliquant la consommation de produits stupéfiants.

Mais les principaux facteurs d’accidents relevés en 2019 à Toulouse dans le reste du département restent cependant la vitesse élevée ou inadaptée dans 30% des cas, ainsi que la fatigue et l’inattention, qui sont impliqués dans 23% des accidents mortels.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.