Coronavirus la pandémie s’accélère dans le monde

Coronavirus la pandémie s'accélère
Image par Frauke Riether de Pixabay

Plus de 150.000 nouveaux cas de coronavirus ont été signalés à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la journée de jeudi, ce qui constitue le chiffre le plus élevé enregistré depuis le début de la pandémie. Près de la moitié de ces cas ont été signalés dans les Amériques, un grand nombre étant également signalés en Asie du Sud et au Moyen-Orient.

Le Coronavirus est toujours mortel

« Le monde est entrée dans une nouvelle phase dangereuse », a prévenu le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, lors d’une conférence de presse virtuelle vendredi. Les confinements et restrictions mis en place pour lutte contre la Covid-19 ont mis les populations à rude épreuve, de nombreuses personnes ayant marre de rester à la maison. Les pays sont également désireux d’ouvrir leurs sociétés et leurs économies après des mois de paralysie.

« Mais le virus se propage toujours rapidement, il est toujours mortel et la plupart des gens sont toujours sensibles », a alerté le Dr. Tedros.

Alors que la saison estivale est sur le point de commencer dans de nombreuses régions du monde, l’OMS appelle tous les pays et tous les peuples à une extrême vigilance.

« Continuez à maintenir vos distances avec les autres. Restez à la maison si vous vous sentez malade. Continuez à vous couvrir le nez et la bouche lorsque vous toussez. Portez un masque le cas échéant. Continuez à vous nettoyer les mains », a rappelé le Dr. Tedros. L’agence onusienne en chargé des questions de santé continue d’appeler tous les pays à se concentrer sur les gestes et actions de bases : trouver le virus, l’isoler, le tester et prendre soin de chaque cas, ainsi que tracer et mettre en quarantaine chaque contact de cas. « À mesure que la pandémie s’accélère, ce sont les plus vulnérables qui souffriront le plus », a prévenu le Dr. Tedros. « Tous les pays riches et pauvres ont des populations qui sont vulnérables à un risque plus élevé de maladies graves et de décès ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.