Toulouse

Découverte d’un premier traitement pour les patients atteints du Coronavirus

Les scientifiques britanniques ont conclu que le stéroïde dexaméthasone peut réduire la mortalité chez un tiers des patients atteints de maladies graves, ceux qui ont besoin d’aide pour respirer. L’OMS souligne qu’il ne devait être utilisé que sous une stricte surveillance médicale et non comme traitement préventif. Ses experts ont aussi annoncé la suspension définitive du volet recherche sur l’hydroxychloroquine de l’essai clinique mondial de l’Organisation.

Fin des essais sur l’hydroxychloroquine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué les résultats des premiers essais cliniques réalisés au Royaume-Uni, qui montrent que la dexaméthasone, un corticostéroïde, peut sauver la vie de patients gravement malades atteints de la Covid-19. Pour les patients sous respirateur, il a été démontré que le traitement réduisait la mortalité d’environ un tiers, et pour les patients ne nécessitant que de l’oxygène, la mortalité a été réduite d’environ un cinquième, selon les résultats préliminaires, ont rapporté les experts.

« Cependant, il a été démontré que la dexaméthasone n’a pas d’effet bénéfique pour les personnes atteintes de maladies bénignes, celles qui n’ont pas besoin d’assistance respiratoire », a expliqué le Directeur de l’organisation, le Docteur Tedros Adhanom Gebreyesus.

Bien que ce soit une bonne nouvelle pour les patients atteints de maladies graves, le Dr Tedros et son équipe ont averti que ces médicaments ne devaient être utilisés que sous étroite surveillance médicale.

Le Directeur des urgences à l’OMS, Michael Ryan, a expliqué que la dexaméthasone est un anti-inflammatoire très puissant.

« Cela permet aux patients de continuer à recevoir l’oxygène du sang des poumons en réduisant très rapidement l’inflammation à un moment critique de la maladie. Il ne s’agit pas d’un traitement contre le virus lui-même, ni d’une prévention contre le virus », a-t-il précisé.

Un médicament réservé aux patients critiques sous assistance respiratoire

M. Ryan a également averti que la prise d’anticorticoïdes comme mesure préventive pour le coronavirus pourrait même aider le virus à se diviser et à se répliquer dans l’organisme.

« Ce médicament est réservé uniquement aux patients critiques qui sont sous assistance respiratoire », a rappelé l’expert.

Le Directeur des urgences a également envoyé un message aux pays précisant qu’il ne s’agit pas maintenant d’agir de manière irréfléchie après la découverte.

« Les travailleurs ont besoin de formation, nous devons nous assurer que nous avons suffisamment de médicaments, et nous devons encore examiner les données finales », a-t-il déclaré.

Partager

Articles Récents

Trains, avions, cars… Voici où le pass sanitaire sera obligatoire pour voyager lundi

Trains, avions, cars… Voici où le pass sanitaire sera obligatoire pour voyager à partir de lundi - À partir de…

4 août 2021

Aussonne – l’entraîneur de foot condamné à 8 ans de prison pour agressions sexuelles

Le tribunal correctionnel de Toulouse a reconnu l'ancien entraîneur de football d'Aussonne, coupable d'une vingtaines d'agressions sexuelles sur des adolescents.…

4 août 2021

Covid19. 13 morts en 4 jours en Occitanie

Le dernier bilan de l'Agence Régionale de Santé ARS Occitanie fait état d'une évolution préoccupante de la pandémie de Covid19…

4 août 2021

Ariège. la gendarmerie alerte sur l’Arnaque au rétroviseur

Elle consiste à faire croire à un automobiliste qu'il a accroché un autre véhicule et endommagé le rétroviseur de ce…

4 août 2021

Capens. le nouveau Lidl ouvre le 11 août

Le 11 août prochain, un nouveau Lidl ouvre ses portes pour la première fois dans la ville de Capens, au…

4 août 2021

PSG, Bayern, Roma, OL : les meilleures équipes de foot féminin en tournoi à Toulouse

Comme chaque année, depuis 2017, au mois d’aout, les meilleures équipes européennes de foot féminin se retrouvent à toulouse, pour…

4 août 2021