Démission, dissolution, comment Macron fait monter la pression

Coronavirus, Macron attendu sur le confinement et la situation sociale
Absence de masque, absence de distanciation une image catastrophique pour le chef de l'Etat Photo capture d'écran France2

Emmanuel Macron aurait évoqué sa démission puis une nouvelle candidature lors d’un débat privé révèle la presse ce jeudi. Celui qui interviendra dimanche à la télévision avait également parlé de dissolution de l’Assemblée nationale voilà plusieurs semaines lors de la scission du groupe LREM à l’Assemblée nationale révélait déjà le Canard Enchaîné. Entre les élections municipales ratées et les défections de plus en plus de députés de son camp, LREM traverse la tempête. En maître des horloges constitutionnelles et donc politiques, Emmanuel Macron, affaibli par une gestion de la pandémie de Coronavirus quelque peu désinvolte, fait il pression sur sa majorité ou veut il clore cette séquence historique par un choc politique ?

Dimanche, le chef de l’Etat prendra une nouvelle fois la parole devant les Français. Il était resté silencieux depuis plusieurs semaines alors qu’il avait d’abord fait le choix de se placer en première ligne dans la lutte contre le Coronavirus. “Nous sommes en guerre” avait il martelé en tentant de se hisser en généralissime. Las, il ne s’agissait pas d’une guerre mais d’une crise sanitaire et cette erreur de communication comme ses nombreux déplacements filmés, parfois sans masque, à l’hôpital de campagne, dans une entreprise de fabrication de matériel médical ou dans un hôpital n’avaient pas eu l’effet escompté. Emmanuel Macron n’a pas réussi cette séquence à en croire les sondages d’opinion orientés à la baisse. Tandis que son premier ministre Edouard Philippe, pourtant éloigné de la préparation de la crise sanitaire pour cause de campagne électorale au Havre, a su devenir l’homme des plutôt bonnes nouvelles et gagner un peu de popularité dans les sondages.

Que peut dire Macron lors de son intervention télévisée de dimanche. Il parlera assurément de la crise sanitaire du Coronavirus pour faire un point de situation à l’heure où la France a passé officiellement les 30 000 décès. Il devrait également parler de la crise sociale et économique qui a commencé à se profiler. Evoquera t il d’autres sujets ? Le malaise de la police dans le mouvement “black live matters” ? Les élections municipales qui arrivent à grand pas ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.