Tirole et Gollier, ces deux toulousains qui vont conseiller Macron

Tirole et Gollier, ces deux toulousains qui vont conseiller Macron
Picture School

Jean Tirole nommé par Emmanuel Macron à la tête d’une commission d’experts sur les grands défis économiques, Christian Gollier nommé sur le volet climat

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a demandé à 26 économistes de constituer une commission sur les grands défis économiques : le climat, les inégalités et la démographie. Olivier Blanchard et Jean Tirole seront les rapporteurs de cette commission. Une équipe dédiée pilotera les travaux sur chacun des trois défis. Christian Gollier, le directeur de Toulouse Ecologe d’Economie “Toulouse School of Economics”, pilotera la composante climat.

Christian Gollier est un économiste spécialiste des questions climatiques. Il a cofondé, avec Jean Tirole, l’Ecole d’économie de Toulouse-TSE, dont il est directeur depuis décembre 2017. Il est actuellement président élu de l’Association européenne des économistes de l’environnement et des ressources (EAERE) et l’un des auteurs des quatrième et cinquième rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC, 2007 et 2013).

Jean Tirole est président honoraire de l’École d’économie de Toulouse (TSE), membre fondateur de l’Institute for Advanced Study in Toulouse (IAST). Il est également professeur invité au MIT et directeur d’études cumulant à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Il a publié plus de 200 articles dans des revues internationales ainsi que 12 livres, dont en 2016 un livre destiné au grand public sur l’ « Economie du bien commun ». Il a reçu de nombreuses distinctions internationales, dont la médaille d’Or du CNRS en 2007, et le Prix 2014 de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.