Le Conseil départemental de Haute Garonne adopte un plan de soutien au tourisme

Le Conseil départemental de Haute Garonne adopte un plan de soutien au tourisme
Photo CG31

Mardi 26 mai, les conseillers départementaux de Haute Garonne, réunis en session, ont adopté de nouvelles mesures pour soutenir les acteurs du territoire fortement impactés par la crise du Covid-19, notamment le secteur du tourisme

Ce plan prévoit la création d’un fonds de prévention à la précarité des acteurs du tourisme et le déploiement de nouvelles offres touristiques destinées à inciter les Haut-Garonnais à pratiquer “un tourisme local, solidaire et durable dans leur département” a indiqué le département. Ce plan prévoit :

Favoriser le tourisme dans les établissements de Haute Garonne

  • La suspension du recouvrement de la taxe additionnelle  départementale à la taxe de  séjour ;
  • Le fonds de prévention de la précarité de 3,5 M€, mis en place  par la collectivité pendant la crise sanitaire à destination des  personnes ayant subi une perte de revenus du fait de la crise  sanitaire du Covid-19, va être abondé d’1 M€ supplémentaire  afin d’accompagner plus particulièrement le secteur  touristique.
  • Le Département prévoit également la mise en place de  4 nouvelles offres touristiques visant à inciter les HautGaronnais à pratiquer un tourisme local et solidaire dans leur  département.
  • Ce carnet de tourisme local d’une valeur de 31 € sera attribué  aux 20 000 premiers participants ayant validé 3 sites. Ce dispositif sera opérationnel fin juin.
  • “Carnet escapades en 31” : 1 entrée gratuite pour  1 achetée dans l’un des 31 parcs à thèmes du  département
  • Opération “1 nuit offerte dès 2 réservées” dans près de  900 établissements haut-garonnais
  • Pour conforter l’activité touristique en zone de montagne  particulièrement fragilisée, le Département contribuera à
    hauteur de 1 M€ au Fonds de solidarité de l’État, à destination  des entreprises touchées par les conséquences économiques,  financières et sociales de la crise.

Dès le début de la crise du Covid-19, le Conseil départemental de la Haute-Garonne a décidé d’un Plan d’urgences sociales, voté le 16 avril. Il a notamment permis la distribution de 27.420 bons alimentaires aux familles les plus précaires, pour un montant de 1,763 M€, le prêt de tablettes numériques aux collégiens ne disposant pas de matériel informatique adapté à la poursuite de la scolarité à domicile, le déblocage d’un fonds de 3 M€ auquel 1.100 associations en difficulté ont déjà souscrit, etc.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.