à Toulouse, une enquête sur les effets du confinement sur les enfants

à Toulouse, une enquête sur les effets du confinement sur les enfants
Image par enriquelopezgarre de Pixabay

Suite au confinement lié à la pandémie du nouveau coronavirus et la fermeture des écoles, les enfants ont vu leur routine habituelle, leurs activités, leurs modalités d’enseignement, et leurs relations sociales être complètement modifiées. Ils sont aussi plus exposés à de grandes quantités d’information sur la pandémie via les médias et à un haut niveau de stress et d’anxiété des adultes qui les entourent. Plus la durée de confinement se prolonge (>10 jours) et plus les enfants ont des chances de développer des symptômes de stress.

Dans ce contexte, le CHU de Toulouse lance l’étude E-COCCON et souhaite savoir si les enfants – de 8 à 15 ans – présentent des signes précurseurs de stress post-traumatique.

Les familles souhaitant participer peuvent appeler au 05 34 55 86 73 du lundi au vendredi. L’étude leur sera proposée sous forme d’un questionnaire téléphonique d’une durée de 20 minutes environ, questionnaire à l’attention du ou des parent(s) et leur(s) enfant(s).

Cette étude est coordonnée scientifiquement par le Pr Isabelle Claudet, pédiatre, cheffe du Pôle Enfants, qui se tient à votre disposition pour apporter des précisions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.