Le Coronavirus déclenche un net déclin du commerce mondial

Le Coronavirus déclenche un net déclin du commerce mondial
Image par Julius Silver de Pixabay

L’épidémie de coronavirus a fait chuter le commerce international au premier trimestre de cette année. La pandémie a réduit la valeur du commerce mondial de 3% au cours du premier trimestre de cette année, selon les dernières données de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED) publiées dans un rapport conjoint de 36 organisations internationales.

Selon le rapport du Comité de coordination des activités statistiques (CCSA), le ralentissement devrait s’accélérer au deuxième trimestre, avec un commerce mondial devant enregistrer une baisse de 27% en glissement trimestriel.

Cet effondrement du commerce mondial s’accompagne aussi d’une baisse marquée des prix des matières premières, qui ont chuté précipitamment depuis décembre 2019.

L’indice des prix des produits de base sur le marché libre de la CNUCED (FMCPI), qui mesure les mouvements de prix des produits de base exportés par les économies en développement, a perdu 1,2% de sa valeur en janvier, 8,5% en février avant de s’écrouler autour de 20,4% en mars.

La chute des prix des carburants a été le principal facteur de cette forte baisse, avec un recul de 33,2% en mars, tandis que les prix des minéraux, minerais, métaux, denrées alimentaires et matières premières agricoles ont chuté de moins de 4%.

La CNUCED explique la baisse de 20% des prix des matières premières (un record) par la forte baisse des prix du pétrole. En comparaison, pendant la crise financière mondiale de 2008, la baisse maximale en glissement mensuel a été de 18,6%. À l’époque, la baisse a duré six mois.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.