Coronavirus. vers un plan de restructuration chez Airbus ?

Coronavirus. vers un plan de restructuration chez Airbus
Image par mrminibike de Pixabay

Le secteur aéronautique et Airbus font face à des difficultés après l’arrêt d’une partie de la production pour cause de pandémie de Coronavirus.

Vers une réduction massive des effectifs d’Airbus pour tenter d’éviter le naufrage ? Selon des informations publiées ce jeudi matin par le journal La Depêche du Midi, la direction de l’avionneur européen prépare à la fois une prolongation des mesures de chômage partiel mais aussi un plan de licenciement. Selon le “quotidien de la Démocratie du Midi” serait pire que le précédent “Power8” et pourrait concerner quelques 10% des salariés de ses 136.000 salariés. Selon le journal Britannique The Telegraph, quelques 10 000 emplois seraient ainsi menacés. Sans compter les repercussions chez les sous traitants et les emplois indirects.

Airbus avait déjà fait état d’un un perte nette de 481 millions d’euros au premier trimestre de 2020. Un grave problème pour l’agglomération toulousaine. Si ce plan venait à être confirmé, Toulouse, pourrait être durement impacté. Cette situation soulève de nouvelles interrogations sur la place d’Airbus dans l’économie locale.

Sur les marchés financiers, la valeur de l’action Airbus, a suivi à Paris, la tendance baissière de la période. En quelques 6 mois sur le marché CAC40, la valeur de l’action a pratiquement perdu deux tiers de sa valeur passant de 135 euros au mois de novembre à moins de 50 euros ce jeudi.

En difficulté pour des raisons similaires, l’autre géant de l’aéronautique, Boeing a confirmé mercredi 22 avril réduire ses effectifs mondiaux d’environ 10% et diminuer la production de ses avions long-courriers pour faire des économies, en raison de la pandémie de coronavirus qui décime le transport aérien et les commandes d’avions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.