Lundi 11 Mai ce que l’on a le droit de faire à Toulouse

Lundi 11 Mai ce que l'on a le droit de faire à Toulouse
Crédit Photo (c) Géoportail

Date historique ce lundi 11 mai 2020 qui marque la fin de confinement strict pour éviter la propagation du virus Covid19. Pourtant les libertés ne sont pas entière rétablies. Explications.

Après plus de 55 jours de confinement strict, ce lundi 11 mai 2020 marque le début de la procédure de déconfinement. Avec une crainte : une deuxième vague épidémique, éventuellement plus grave que la précédente. Pour atténuer ce risque, le gouvernement, autorisé par le Parlement, a prolongé l’état d’urgence sanitaire qui autorise le gouvernement à prendre des mesures d’urgence éventuellement un deuxième confinement strict. Les libertés d’aller et venir ne sont pas entièrement rétablies.

Limite des 100 kilomètres autour de son domicile : liberté d’aller et venir

Les frontières avec l’Espagne et l’Andorre restent fermées. C’est le principe : les déplacements sont désormais autorisés dans un périmètre de 100 kilomètres autour de sa maison. Pour autant, si la montagne est désormais accessible, tel n’est pas le cas d’un certain nombre de lieux ou commerces comme les lacs, piscines, thermes, bars ou restaurants. Au delà de 100 kilomètres de son domicile il faudra arguer sur une attestation un motif impérieux, familial ou professionnel. Dans les commerces, ou centre d’esthétique ou chez le coiffeur, le port du masque pourra être imposé par la direction.

Faire du sport est donc possible à condition que ce soit un sport individuel ou un sport, comme le tennis, où la distanciation sociale est possible. Les parcs, forêts et jardins sont de nouveau accessibles.

Attentios, des mesures particulières sont mises en place dans les transports en commun avec notamment l’obligation du port du masque. Pour certains trains, il faudra se munir “d’un coupon”.

Liberté de réunion

Elle est possible mais limitée. Les bureaux, commerces, ateliers ou chantiers ré ouvrent. Mais le télé travail reste fortement suggéré. Les visites dans les petits musées ou les petites bibliothèques seront possibles si les mairies ou agglomérations en charge des lieux prennent les dispositions sanitaires adéquates.

Les enfants sont invités à revenir à l’école dans des conditions très strictes.

A la maison ou dans tout lieu privé, les réunion de moins de 10 personnes sont autorisées. Les visites dans les cimetières sont possibles mais les obsèques ne pourront pas réunir plus de 20 personnes. Les lieux de culte sont accessibles mais les offices restent pour l’heure interdits.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.