Philippe sous pression avant son plan déconfinement

Philippe sous pression avant son plan déconfinement
Photo capture d'écran (c) France Télévision

Le Premier ministre Edouard Philippe présente ce jeudi son plan de déconfinement pour le 11 Mai. Sous une pression politique maximale.

Contredit par le Président de la République Emmanuel Macron sur plusieurs aspects de ses discours, Edouard Philippe présente ce jeudi sont plan, à haut risque, de déconfinement pour le 11 mai. Explications.

Déconfinement le 11 Mai pour quels départements

C’est la première interrogation. Depuis une semaine, le directeur de la santé publique présente une carte des départements de France en trois couleurs : vert, orange et rouge. Selon deux critères : le taux de propagation du virus Covid 19 et le nombre de places disponibles, notamment en réanimation, dans les hôpitaux.

Ce jeudi, les départements ne devraient plus être répertoriés qu’en deux couleurs : rouge pour un risque élevé, vert pour un risque moindre. Quels départements ? Lors d’une précédente prise de parole, le locataire de Matignon avait fait part de l’éventualité d’un déconfinement plus ou moins strict en fonction du classement départemental …. la situation est historique et Edouard Philippe, doté de pouvoirs exorbitants depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire en a probablement conscience.

Edouard Philippe contredit par Emmanuel Macron

Selon certains médias, les relations entre le Président de la République et son Premier ministre ne sont plus au beau fixe. La différence serait plus grande que la taille d’un papier à cigarette. D’autres échos font état de la possibilité d’un gouvernement “d’union nationale” après la crise.

Le fait est, que Macron a publiquement désavoué cette semaine Philippe sur la situation de la France. Le locataire de Matignon avait fait part d’un risque d’effondrement de l’économie. Le locataire de l’Elysée a déclaré que ce risque n’était pas réel. Preuve d’une réelle tension entre les deux hommes.

L’exercice auquel Edouard Philippe se livrera ce jeudi après midi sera scruté avec précision et pourrait bien augurer, ou non, de prochains soubresauts politiques. Il est à noter que dans les sondages d’opinion, la côte de confiance de l’ancien maire du Havre, est désormais plus élevée que celle de l’ancien ministre de l’économie de Manuel Valls.

Les modalités pratiques du déconfinement

De nombreux maires ont annoncé qu’ils refusaient d’ouvrir les écoles primaires à partir du 11 mai. Les consignes fournies aux municipalités, par l’administration scolaire sont partout très critiquées. Trop longues -plusieurs dizaines de pages- trop compliquées à mettre en oeuvre, trop techniques et finalement trop chères pour des municipalités aux budgets serrés. Là encore, les précisions apportées par le Premier ministre devraient donner lieu à des critiques intenses.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.