Trump se compare à Lincoln et ça ne passe pas

Trump se compare à Lincoln et ça ne passe pas
Image par Pete Linforth de Pixabay

Donald Trump tente de gérer la pandémie de Coronavirus aux Etats Unis. Il est également en campagne électorale.

Donald Trump est coutumier des sorties de routes en communication. C’est même la marque de fabrique du président des Etats Unis. Il est un populiste qui tente de faire le buzz, jour après jours. Dernière sortie en date : l’ancien magnat déchu de l’immobilier se compare à un autre président des Etats Unis : Abraham Lincoln.

Lincoln est le seizième président des États-Unis. Il est élu à deux reprises président des États-Unis, en novembre 1860 et en novembre 1864. Il est le premier président républicain de l’histoire du pays. Il a dirigé les États-Unis lors de la pire crise constitutionnelle, militaire et morale de leur histoire, la guerre de Sécession, et réussit à préserver l’Union. C’est au cours de celle-ci qu’il fait ratifier le XIIIe amendement de la Constitution des États-Unis, qui abolit l’esclavage. Il sort victorieux de la guerre. Assassiné cinq jours plus tard, à la suite d’un complot organisé par des confédérés, il ne termine pas son second mandat.

Donald Trump a accusé les médias d’être responsables de son manque de stature présidentielle, tout en affirmant qu’il était plus maltraité que tous ses prédécesseurs par la presse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.