Covid-19 : après deux mois de confinement, l’Italie allume le moteur de son économie

Covid-19 : après deux mois de confinement, l'Italie allume le moteur de son économie
Image par Serghei Topor de Pixabay

L’Italie se lance cette semaine dans le déconfinement de ses millions d’habitants. Pas de commerces de détail, pas de bars ni de restaurants, télétravail encouragé, pas de réunion de famille même s’il sera possible d’aller voir ses proches vivant dans la même région, distanciation sociale maintenue y compris dans les transports, pas de rassemblement, pas de pique-nique au parc…

La pandémie de Covid-19 en Italie se propage à partir du 31 janvier 2020, lorsque deux touristes chinois sont testés positifs pour le SARS-CoV-2 à Rome. Un groupe de cas de Covid-19 est ensuite détecté, à commencer par 16 cas confirmés en Lombardie le 21 février, 60 autres cas le 22 février et les premiers décès en Italie signalés le même jour. Au 28 février, il y avait 21 décès et 888 cas confirmés dans le pays.

Le 10 mars, tout le pays est placé en confinement : les déplacements sont limités dans le pays pour le travail, pour des soins de santé ou pour acheter de la nourriture et tout rassemblement est interdit sous peine d’amende ou de trois mois de prison.

Au 30 avril, le nombre de Morts des suites d’une infection par le Coronavirus est estimé à 27 967 en Italie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.