Mort d’un militaire Français en opération Barkhane

Mort d'un militaire Français en opération Barkhane
Photo Facebook/Armée de Terre

Engagé au sein de l’opération Barkhane, il a été grièvement blessé le 23 avril au Mali lors de l’explosion d’un engin explosif improvisé. Transféré à l’hôpital d’instruction des armées Percy, il a succombé à ses blessures vendredi 1er mai. Engagé dans une opération contre des groupes armés terroristes, il a été atteint par un engin explosif improvisé dans le Liptako malien a indiqué l’armée de terre ce samedi. D’origine Ukrainienne, le brigadier Dmytro Martynouk était légionnaire du 1er Régiment étranger de cavalerie. Il est “mort pour la France”.

Le président de la République a tenu à saluer la mémoire de ce soldat Français il a adressé “ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches et les assure de la solidarité de la France dans ces douloureuses circonstances. Il exprime son plein soutien aux hommes et aux femmes de ce régiment, encore en opération au Sahel, ainsi qu’au personnel du service de santé des armées qui aura tout tenté pour sauver la vie du brigadier”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.