Toulouse. baisse spectaculaire de la pollution de l’air au dioxyde d’azote

Toulouse, baisse spectaculaire de la pollution de l'air au dioxyde d'azote
Photo DP

Après plus d’un mois de baisse des activités, Atmo Occitanie dresse un nouveau bilan de l’impact des mesures de confinement sur la qualité de l’air. A Toulouse, la concentration au dioxyde d’azote a fortement baissé.

Avec le confinement et la baisse des échanges économiques, des mesures de la pollution ont été menées depuis plusieurs semaines. Selon les spécialistes d’Atmo Occitanie “l’analyse de la situation met encore en avant un impact variant selon les polluants observés, illustrant la complexité de la chimie de l’air et de sa répercussion en terme de qualité de l’air“.

Mais s’agissant du dioxyde d’azote, la baisse dans l’air est spectaculaire. Au niveau des plus grands axes routiers de Toulouse, Montpellier et Nîmes, une baisse de près de 60% est observée depuis le début du confinement par rapport à la situation normale.L’écart le plus important est observé sur Toulouse avec 57% de diminution par rapport à la normale. Sur Montpellier, Albi et Tarbes les diminutions des niveaux de NO2 sont de l’ordre de 50% par rapport à la normale et sur Perpignan, Castres et Nîmes de 30 à 35%.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.