Inquiétude pour les 135 000 salariés d’Airbus

Vive inquiétude pour les 135 000 salariés d'Airbus
Photo Archives

Le PDG d’Airbus affirme que la survie de l’entreprise est en jeu : “Airbus perd de l’argent a une vitesse inédite”.

Guillaume Faury l’homme fort d’Airbus vient d’écrire aux salariés du géant aéronautique. Son tableau est très sombre. “Notre trésorerie diminue à une vitesse sans précédent, ce qui peut menacer l’existence même de notre entreprise” explique t il. Est ce un prémice à une intervention de l’Etat comme ce fut le cas la semaine dernière pour Air France ? “Nous devons absolument réduire nos coûts” déclare le PDG qui dit “regarder toutes les options”. Vers des licenciements chez l’avionneur ? Pour l’heure le sujet n’est pas sur la table. Mais certains sous traitants tirent la langue eux aussi et les prochaines semaines s’annoncent décisives pour un secteur industriel stratégique pour l’Europe mais aussi et surtout pour la bassin toulousain. Pour l’heure 3000 salariés du groupe Airbus sont actuellement au chômage partiel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.