Coronavirus, en une semaine, les cas multipliés par 2 en Afrique

Coronavirus, les cas multipliés par 2 en Afrique
Image par Sharon Ang de Pixabay

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi une multiplication par deux du nombre de personnes infectées au Covid-19 en Afrique alors que le monde compte désormais plus de 2 millions de cas confirmés de Covid-19.

Si des signes encourageants ont pu être constatés dans certains pays, des tendances inquiétantes voient le jour dans d’autres, a indiqué l’agence onusienne.

« La semaine dernière, il y a eu une augmentation de 51% du nombre de cas signalés sur mon propre continent, l’Afrique, et une augmentation de 60% du nombre de décès signalés », a déclaré le Directeur général de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse organisée virtuellement depuis Genève.

A la date du 17 avril, la région africaine de l’OMS comptait plus de 12.360 cas confirmés de Covid-19. « Avec le défi actuel d’obtenir des kits de test, il est probable que les chiffres réels soient plus élevés que ceux indiqués », a reconnu le Dr. Tedros, originaire de l’Ethiopie.

Avec le soutien de l’OMS, la plupart des pays africains ont désormais la capacité de tester le Covid-19. « Mais il existe encore d’importantes lacunes dans l’accès aux kits de test », a rappelé le Directeur général. « Nous travaillons avec des partenaires pour combler ces lacunes et aider les pays à trouver le virus ».

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies d’Afrique (CDC Africa) – institution de l’Union africaine (UA)- a annoncé jeudi que plus d’un million de tests pour le Covid-19 seront déployés sur le continent à partir de la semaine prochaine.

Pour le Dr. Tedros, « le renforcement et le soutien aux institutions africaines comme le CDC Africa aideront (le continent) maintenant et pour l’avenir ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.