Coronavirus. Comment le rectorat de Toulouse prépare la rentrée du 11 mai

Comment le rectorat de Toulouse prépare la rentrée du 11 mai
Image par congerdesign de Pixabay

Ecoles, collèges et lycées, ré-ouvriront leurs portes dès le 11 mai, a annoncé Emmanuel Macron dans son allocution du 13 avril 2020. 

Des modalités de rentrée connus vers le 1er Mai

Depuis cette annonce, le rectorat de Toulouse multiplie les réunions et concertations avec les syndicats enseignants et parents d’élèves pour préparer au mieux la reprise des cours. Ils ont deux semaines pour dessiner les contours de cette rentrée particulière. 

En pleine crise du coronavirus, le recteur de l’académie de Toulouse, Benoit Delaunay doit organiser la rentrée des élèves pour le 11 mai prochain. Une rentrée particulière, qui se fera progressivement et avec le respect des consignes sanitaires, mais qui reste floue. Car les modalités de rentrée ne seront connues que dans deux semaines, après les consultations entre les syndicats enseignants et les fédérations de parents d’élèves. Et beaucoup de questions restent sans réponse. 

Une reprise progressive 

Ce que l’on sait pour l’instant, c’est que cette reprise sera progressive. Tous les élèves ne reprendront pas les cours en même temps afin de pouvoir respecter les mesures sanitaires. Une priorité sera donnée aux établissements accueillant des publics « en décrochage scolaire » pour qu’il y ait une continuité pédagogique. 

Actuellement, 8 000 élèves de l’académie de Toulouse suivent des stages de soutien scolaire en ligne, gratuitement. 

Des enseignements en petits groupes 

Limiter le nombre d’élèves par classe est aussi une priorité pour le rectorat. « Il ne faut pas faire l’école à tout prix et pas exactement comme on la fait d’habitude » indique le recteur d’académie Benoit Delaunay. Il y aura des allégements de programmes, les enseignements pourraient être dispensés en petits groupes, en présentiel. Mais aussi à distance, en ligne, lorsque cela est possible. 

Pour cette reprise des cours prévue le 11 mai, le rectorat de Toulouse va s’appuyer sur les dispositifs d’accueils qui ont été mis en place pour le personnel soignant pendant le confinement. Les élèves seront par groupes de 10 élèves, notamment pour les primaires afin de respecter les gestes barrières et la distanciation sociale. 

Des consignes sanitaires difficiles à respecter

Le respect des consignes sanitaires, c’est justement ce qui inquiètent les professeurs et parents d’élèves, car il est difficile de faire respecter ces mesures aux enfants les plus jeunes. Le port du masque n’est pas pour l’heure, obligatoire. Les professeurs ont demandé des garanties sanitaires afin de reprendre les cours sereinement, et ils feront jouer leur droit de retrait si ces garanties ne sont pas respectées.  Pour l’heure, beaucoup de questions restent en suspens. La cellule de crise du rectorat est en train d’élaborer une stratégie de reprise des cours. Cette stratégie passe par une grande concertation de tous les acteurs, y compris les collectivités locales afin de répondre au mieux aux besoins de chaque établissement. Le plan de reprise des cours sera présenté au début du mois de mai. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.