Graulhet, la gendarmerie annule l’amende de la femme qui saluait son mari en Ehpad

Graulhet, la gendarmerie annule l'amende de la femme qui saluait son mari en Ehpad

Une femme qui était venue saluer, depuis l’exterieur, son mari installé derrière une vitre d’un Ehpad avait été verbalisée le 9 avril dernier pour non respect du confinement. La femme âgé de 79 ans, résidant à Graulhet dans le département du Tarn, était pourtant munie d’une attestation pour visite à une personne vulnérable dûment remplie. L’affaire reprise par la presse locale et nationale avait ému de nombreux lecteurs.

La gendarmerie du Tarn vient d’annoncer avoir mis fin à la procédure. “Au regard du contexte particulier de cette situation, et malgré le caractère sensible de cet établissement sanitaire, la gendarmerie a immédiatement demandé à l’autorité judiciaire de ne pas poursuivre l’infraction qui a été annulée. La famille a été contactée directement par les gendarmes afin de l’informer de cette issue favorable” ont indiqué les forces de l’ordre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.