Sciences Po Toulouse, la promo 2021 nommée Simone Veil

Sciences Po Toulouse, la promo 2021 nommée Simone Veil
Par Marie-Lan Nguyen (User:Jastrow) — Travail personnel, CC BY 3.0, Lien

Pendant le confinement, les étudiants en 4ème année de Sciences Po Toulouse ont voté pour leur futur nom de promotion.

Pour cette promotion de Sciences Po 2021, 4 noms de personnalités étaient soumis au vote en ligne : Simone Veil, Adèle Haenel, Georges Brassens, Waad Al-Kateab ou Thomas Sankara. 35,71 % des étudiants ont voté pour Simone Veil. La promotion Simone Veil succèdera aux promotions Latifa Ibn Ziaten (2019) et Marielle Franco (2020).

Simone Veil née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice et morte le 30 juin 2017 à Paris, est une magistrate et une femme d’État française.

Née dans une famille juive aux origines lorraines, elle est déportée à Auschwitz à l’âge de 16 ans, durant la Shoah, où elle perd son père, son frère et sa mère. Rescapée avec ses sœurs Madeleine et Denise, elles aussi déportées, elle épouse Antoine Veil en 1946 puis, après des études de droit et de science politique, entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire.

En 1974, elle est nommée ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d’Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), loi qui sera ensuite couramment désignée comme la loi Veil. Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France.

Elle est la première personne à accéder à la présidence du Parlement européen — nouvellement élu au suffrage universel —, une fonction qu’elle occupe de 1979 à 1982. De façon générale, elle est considérée comme l’une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne.

De 1993 à 1995, elle est ministre d’État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville au sein du gouvernement Édouard Balladur. Elle siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, avant d’être élue à l’Académie française en 2008.

Sur décision du président Emmanuel Macron, Simone Veil fait son entrée au Panthéon avec son époux le 1er juillet 2018 (avec Wikipedia)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.