à Toulouse, comme ailleurs, le Haut Conseil de la santé publique déconseille la désinfection de la voierie

A Toulouse comme ailleurs, le Haut Conseil de la santé publique déconseille la désinfection de la voierie

Face au Coronavirus, plusieurs villes de France, dont Toulouse, ont décidé d’accentuer le nettoyage des trottoirs et mobiliers urbains. Une pratique déconseillée par le Haut Conseil de la santé publique.

L’association France Nature Environnement a tiré la sonnette d’alarme et envisage des poursuites judiciaires. Face à l’épidémie de Coronavirus, plusieurs villes, dont Tarbes, ont décidé d’accentuer le nettoyage de la voirie et du mobilier urbain. Pourtant, cette pratique est clairement déconseillée par le Haut Conseil de la Santé Publique, dont les membres écrivaient récemment : “Tout en notant son impact psychologique sur la population, il recommande de ne pas mettre en œuvre une politique de nettoyage spécifique ou de désinfection de la voirie, du fait de l’absence d’argument scientifique de l’efficacité d’une telle mesure sur la prévention de la transmission du SARS-CoV-2. Il préconise aussi de continuer d’assurer le nettoyage habituel des voiries et d’assurer le nettoyage et la désinfection à une fréquence plus régulière du mobilier urbain, avec les équipements de protection habituels des professionnels. Enfin, il recommande de ne surtout pas employer d’appareils pouvant souffler des poussières des sols de type souffleurs de feuilles“.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.