Toulouse, la préfecture appelle à un nouveau don de masques

Toulouse, la préfecture appelle à un nouveau don de masques
Image par leo2014 de Pixabay

Ce vendredi 27 mars la Préfecture d’Occitanie et l’Agence Régionale de Santé lancent un nouvel appel aux dons de masques et d’équipements de protection des soignants en Occitanie.

Masques, blouses, charlottes sur chaussures, gants, lunettes

Si l’appel aux dons de masques du 20 mars a été très suivi, le besoin en masques et en équipements de protection individuelle reste significatif ont indiqué les autorités à l’heure où le Premier ministre annonce des jours à venir difficile. C’est pourquoi, en complément de la stratégie nationale de gestion et d’utilisation des masques de protection mise en place par le gouvernement, les services de l’État en Occitanie et l’Agence régionale de Santé Occitanie poursuivent leur mobilisation pour collecter de manière coordonnée les stocks de masques et d’autres équipements de protection individuelle, à destination des personnels soignants : masques, blouses ou sur-blouses (stériles ou non stériles, en plastique, en papier, en tissu ou toute autre matière), charlottes, sur-chaussures, gants, lunettes de protection.

A Toulouse et dans tous les départements d’Occitanie

Les institutions, entreprises et particuliers disposant d’un stock significatif de ces équipements sont invités à contacter la préfecture de leur département en envoyant un email (voir ci dessous).

Contacts : 09 – Ariège [email protected] 11 – Aude [email protected] 12 – Aveyron [email protected] 30 – Gard [email protected] 31 – Haute-Garonne [email protected] 32 – Gers [email protected] 34 – Hérault [email protected] 46 – Lot [email protected] 48 – Lozère [email protected] 65 – Hautes-Pyrénées [email protected] 66 – Pyrénées-Orientales [email protected] 81 – Tarn [email protected] 82 – Tarn-et-Garonne [email protected]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.