Chloroquine, ce que fait le CHU de Toulouse

Chloroquine, ce que fait le CHU de Toulouse
La course contre la montre Image par Gerd Altmann de Pixabay

Face au débat sur le traitement du Coronavirus à la Chloraquine le CHU de Toulouse vient de publier une mise au point pour mettre fin aux Fake News qui circulent.

Dans la journée, le ministre de la santé a autorisé la prescription de l’hydroxychloroquine en traitement du Covid 19

Le débat agite toute la France en cette période de crise Coronavirus. L’un des plus célèbre spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes le Professeur Didier Raoult, affirme, avec les membres de son équipe de chercheurs mais aussi une partie, nombreuse, de praticiens, qu’une prise en charge rapide du Coronavirus par un traitement adapté, notamment avec de la Chloroquine, a des effets efficaces contre le Covid19. Une autre partie du corps médical estime que ce traitement doit d’abord donner lieu à une batterie de tests avant d’éventuellement, être produit en masse puis administré.

Le CHU de Toulouse a précisé cette après midi les protocoles suivis à Toulouse : “Le CHU respecte la règlementation. Des essais cliniques internationaux sont actuellement en cours sous l’égide de l’OMS et de l’Inserm. Le CHU de Toulouse participe à ces essais cliniques. En dehors de ces essais, certains patients bénéficient de traitements expérimentaux, en fonction de leur gravité, et après évaluation collégiale, en accord avec les recommandations nationales“.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.