Coronavirus : forte accélération du nombre de cas aux Etats-Unis, selon l’OMS

Coronavirus forte accélération du nombre de cas aux Etats-Unis, selon l’OMS
Image par Gerd Altmann de Pixabay

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde mardi sur une accélération rapide de la pandémie de Covid-19 dans le monde. Plus de 335.000 cas de contamination ont été recensés dans 189 pays et territoires dont plus de 14.600 décès.

« Le tableau de bord de l’OMS a été mis à jour pour la dernière fois la veille au soir, mais il a connu une croissance importante au cours de la nuit et de nouveaux chiffres seront bientôt publiés », a déclaré le Dr Margaret Harris, porte-parole de l’OMS lors d’une conférence de presse virtuelle à Genève. A titre de comparaison, il a fallu deux ans pour que la pire épidémie d’Ebola atteigne 11.000 décès, a rappelé la responsable de l’OMS.

Les tests le meilleur moyen d’arrêter le virus

L’agence onusienne souligne que ce bilan humain devrait « augmenter considérablement » au fur et à mesure que les nouveaux cas de contamination sont signalés. Selon le Dr Harris, une augmentation des tests entraînerait certainement aussi une augmentation des cas enregistrés, mais qu’il y avait également une croissance objective des cas tant en Europe qu’aux États-Unis. « Le test est certainement le meilleur moyen d’identifier tous les cas, de les isoler, de retrouver leurs contacts et, finalement, d’arrêter le virus », a-t-elle ajouté.

En attendant, elle a ajouté que 85 % des cas signalés au cours des dernières 24 heures provenaient d’Europe et des États-Unis, qui sont désormais les épicentres d’une pandémie de Covid-19 qui s’est déclarée en décembre dernier en Chine avant de se propager en Europe et dans le reste du monde.

402 morts aux Etats Unis

Selon le dernier rapport quotidien de l’OMS publié lundi soir, les Etats-Unis ont vu le nombre de personnes testées positifs au nouveau coronavirus et de décès doubler en 24 heures. Avec 31.573 cas d’infection cumulés et 402 morts aux États-Unis, l’OMS rappelle que la majorité des cas répertoriés pendant la nuit du lundi au mardi provenaient de ce pays. Dans le même temps, l’Europe comptabilise 195.742 cas et 10.190 décès . Pour l’agence onusienne, cette soudaine accélération des cas aux Etats-Unis pourrait s’expliquer par un meilleur dépistage.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.