Tags féministes à Toulouse, plainte

Toulouse Métropole a déposé plainte contre les dégradations perpétrées dans la nuit du 7 au 8 mars, en marge de la manifestation féministe.
 « Ce mardi 10 mars, la Mairie a déposé une plainte pour détérioration du bien d’autrui. J’invite l’ensemble des occupants des immeubles concernés, habitants ou commerçants, à faire de même auprès de la Police Nationale. 
Les services métropolitains ont procédé dès dimanche matin au nettoiement de l’ensemble des bâtiments dégradés en marge de la manifestation. 
Au total, plus de 600 tags ont dû être effacés” a indiqué Jean Luc Moudenc, président de Toulouse métropole . 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.