Les viticulteurs d’Occitanie veulent séduire Américains et Canadiens

Les viticulteurs d'Occitanie veulent séduire Américains et Canadiens
Image par Vinotecarium de Pixabay

Une soixantaine de producteurs de vins d’Occitanie débute sur le marché américain. Ils sont à la Maison de la Région Occitanie de New York du 24 au 26 février pour présenter leurs vins à 90 acheteurs américains et canadiens. Cette initiative destinée en priorité aux producteurs de vins qui débutent sur le marché nord-américain a pour objectif d’offrir des débouchés aux producteurs qui peuvent rencontrer de manière privilégiée des décideurs d’achats de tailles variées.  

« L’export est une priorité pour les producteurs. C’est pour cette raison que la Région a développé depuis 2016 le Pass AgroViti Dynamique qui visent à aider nos agriculteurs à investir pour s’ouvrir aux marchés internationaux. Nous allons bien entendu continuer à les soutenir concrètement dans leur démarche à l’export, pour endiguer au maximum la fluctuation de l’importation américaine. Cette opération qui est devenue au fil des éditions un véritable rendez-vous pour la profession permet aux viticulteurs de notre région d’être référencés sur les Etats-Unis en rencontrant directement les acheteurs » – Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Présidente d’AD’OCC.

 Cette mission de prospection Etats-Unis/Canada mise en place par l’agence AD’OCC permet, en trois jours, aux producteurs régionaux de vins qui veulent faire leurs premiers pas sur ces marchés de présenter leurs vins aux acheteurs américains et canadiens motivés pour trouver de nouveaux référencements en Région. Le premier jour les primo-exportateurs régionaux sont formés aux marchés américain et canadien par des experts, s’ensuit deux journées de mini-salon et de dîners de networking avec les acheteurs.  

Cette mission de prospection a lieu dans un contexte commercial international tendu entre l’Europe et les Etats-Unis qui ont maintenu à 25% les droits de douane sur les vins : décision pénalisante pour ce secteur d’activité, dont les Etats-Unis sont précisément le premier marché à l’exportation. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.